Portrait de la Jeune Fille en Feu

Film dramatique et historique réalisé par Céline Sciamma, sorti en 2019. Actrices principales : Adèle Haenel, Noémie Merlant.

Au moment de sa sortie déjà, j’avais très envie de voir ce film et n’en ai pas trouvé le temps… La tumultueuse cérémonie des Césars a ravivé cette envie et grâce à ma médiathèque (et oui toujours et encore) j’ai pu gratuitement visionner ce film. Petit aparté si vous avez une carte de bibliothèque dans le Val de Marne, vous avez accès à la plateforme Eurêka : https://eureka.valdemarne.fr/, je vous laisse découvrir tout çà!

Sur tous les films que je vois dans l’année, je dirai que seulement une dizaine laisse une vraie trace, une émotion, un petit plus de vie dans ma réalité et ce film en fait partie. J’étais crevée, j’ai lancé le film à 22h30 sachant qu’il durait 2h, j’étais persuadée que j’allais sombrer au bout d’une heure et pas du tout! Tout de suite, j’ai adoré l’esthétique et le rythme lent imposé par le scénario et les caractères trempés mais feutrés de ces femmes.

Marianne est peintre, elle doit peindre en secret Héloïse qui sort du couvent et doit se conformer à un mariage arrangé par sa mère. Présentée en tant que dame de compagnie, les deux femmes piégées dans cette époque patriarcale vont se regarder puis se connaître.

Le film a ses défauts, quelques longueurs, parfois un peu trop de symbolisme mais l’ensemble m’a convaincue, j’ai apprécié le jeu d’Adèle Haenel et le scénario bien entendu. Dans l’ombre d’Orphée et d’Eurydice, Céline Sciamma, réalise un film féministe, pictural (qui sublime qui du peintre ou du modèle?), où la sensualité arrivera après l’intensité et l’intelligence des conversations. Une photo intemporelle de la relation de ces deux femmes entre douceur et brûlure symbolisée par le tableau découvert par l’élève de Marianne.

Note : 5 sur 5.

3 commentaires sur « Portrait de la Jeune Fille en Feu »

  1. Du même avis, avec un bon bémol sur le jeu d’actrice d’adele, un jeu que je trouve récurrent tout au long de ses apparitions, des mimiques qui tournent en boucle, bien loin de celle qui lui donne la réplique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :